Archives de catégorie : Patrick Kéchichian

L’Année du chat de Karine Miermont

Le récit est celui de la dernière année de la vie d’un chat, de sa maladie, de son traitement, puis de sa mort. Cette période d’inquiétude, de soin, puis de deuil et de tristesse, Karine Miermont, dont c’est le premier livre, en a tenu scrupuleusement, avec économie, le journal. Continuer la lecture

Publié dans Chroniques d'écrivains, Littérature, Patrick Kéchichian | 2 commentaires

Le vertige danois de Paul Gauguin

D’un livre à l’autre, depuis une quinzaine d’année, on reconnaît la forte voix de Bertrand Leclair. Non du tout qu’elle soit toujours égale, qu’elle fasse entendre, à chaque page, la même note, une note qu’il faudrait coûte que coûte tenir. Non, elle varie d’intensité, de couleur, s’adapte à la circonstance et au sujet traités. Continuer la lecture






Publié dans Chroniques d'écrivains, Littérature, Patrick Kéchichian | Commentaires fermés sur Le vertige danois de Paul Gauguin

François Sureau, Le Chemin des morts

Récit, et non roman, Le Chemin des morts raconte un bref épisode de la vie de l’auteur. Un épisode tragiquement attaché à la mort brutale d’un homme, dans une inéluctable relation de cause à effet. Au début des années 1980, François Sureau, haut fonctionnaire – il était entré au Conseil d’Etat à vingt-cinq ans – accepte un poste à la commission des recours des réfugiés, qui statue, en dernière instance, sur les demandes d’asile. Le retour de la démocratie en Espagne, quelques années après la mort de Franco, donnait alors à penser que l’apaisement avait triomphé de la haine et des tensions meurtrières. Les promesses d’amnistie du gouvernement de Madrid renforçaient cet espoir. Continuer la lecture






Publié dans Chroniques d'écrivains, Littérature, Patrick Kéchichian | Marqué avec | Un commentaire

L’élégance discrète de J.B. Pontalis

Toute l’élégance discrète de J.B. Pontalis est là : achever un livre, un vrai livre, pas des fragments posthumes anticipés, avant de prendre congé. Ce fut en janvier dernier, le jour même de ses 89 ans. Continuer la lecture






Publié dans Chroniques d'écrivains, Littérature, Patrick Kéchichian | Commentaires fermés sur L’élégance discrète de J.B. Pontalis

Taches de soleil, ou d’ombre de Philippe Jaccottet

Dans l’œuvre de Philippe Jaccottet, les marges importent presque autant que le centre de la page. En fait, elles prolongent, dilatent, approfondissent ce centre. Le poème n’est pas une pointe isolée, un oasis au milieu du silence, une exception. L’écriture emprunte les chemins qui s’offrent à elle, ou qu’il lui faut tracer. Continuer la lecture






Publié dans Chroniques d'écrivains, Littérature, Patrick Kéchichian | Commentaires fermés sur Taches de soleil, ou d’ombre de Philippe Jaccottet