Benoît XVI, L’enfance de Jésus

On attendait avec impatience le troisième et dernier volet de Benoît XVI sur Jésus, consacré à L’enfance de Jésus. Et bien on n’est pas déçu. On y retrouve ce qui fait la force des textes du Pape : précision du propos, profondeur de la démarche, qualité d’écoute et d’argumentation en direction de l’exégèse d’hier et d’aujourd’hui, tout cela servi par une grande modestie, une humilité par rapport à la tradition de l’Eglise qui témoigne d’une spiritualité très intérieure.

De la généalogie de Jésus et de ce qu’elle dit de lui à la scène de Jésus enseignant les docteurs du Temple, toutes les étapes de l’enfance sont abordées. Avec au centre de gravité ce moment qui a changé l’humanité, celui de l’Incarnation, rendu possible par l’amour inconditionnel de Dieu pour les hommes et par le fiat de Marie à l’Annonciation. Il y a dans cette scène une part de mystère et cette part de mystère dans l’Incarnation, Benoît XVI, en dépit de son immense savoir, tient à la préserver comme un inaltérable joyau.

De la Nativité à la fuite en Egypte, en passant par la présentation de Jésus au temple et par l’adoration des mages, Benoît XVI a le don de nous faire goûter la force de l’Evangile. Toute la science exégétique, patristique et théologique qu’il convoque avec simplicité et sans jargon est au service d’une lecture spirituelle de la parole de Dieu. Elle nous renvoie à ce qu’est cette parole, une présence réelle de Dieu dans notre vie. Ce livre lui rend le plus beau service qui soit et sera pour chacun de nous le meilleur guide pour nous préparer à vivre Noël dans la lumière.

François Maillot

Ce contenu a été publié dans Christianisme, Chroniques de nos libraires, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.