Archives par mot-clé : François Sureau

François Sureau, Le chemin des morts

Paris, début des années 1980. Un ancien militant basque refuse de rentrer en Espagne après vingt ans d’exil. Il réclame la protection de la France, car il se dit menacé de mort dans son pays. De la décision de justice qui sera prise et du drame qui en découlera François Sureau a tiré le plus bref et le plus saisissant de ses textes. Continuer la lecture

Publié dans Événements, Jeudis | Marqué avec | Commentaires fermés sur François Sureau, Le chemin des morts

François Sureau, Le Chemin des morts

Récit, et non roman, Le Chemin des morts raconte un bref épisode de la vie de l’auteur. Un épisode tragiquement attaché à la mort brutale d’un homme, dans une inéluctable relation de cause à effet. Au début des années 1980, François Sureau, haut fonctionnaire – il était entré au Conseil d’Etat à vingt-cinq ans – accepte un poste à la commission des recours des réfugiés, qui statue, en dernière instance, sur les demandes d’asile. Le retour de la démocratie en Espagne, quelques années après la mort de Franco, donnait alors à penser que l’apaisement avait triomphé de la haine et des tensions meurtrières. Les promesses d’amnistie du gouvernement de Madrid renforçaient cet espoir. Continuer la lecture






Publié dans Chroniques d'écrivains, Littérature, Patrick Kéchichian | Marqué avec | Un commentaire

François Sureau, « J’ai longtemps détesté Ignace de Loyola »

Le nouvel ouvrage de François Sureau, publié comme d’habitude en collection blanche, décrit le récit de la conversion d’Ignace de Loyola, Inigo de son prénom basque castillanisé. C’est bien une histoire de conversion que nous conte Sureau, s’arrêtant au moment … Continuer la lecture

Publié dans Événements, Littérature | Marqué avec , | Commentaires fermés sur François Sureau, « J’ai longtemps détesté Ignace de Loyola »

Pour chacun d’entre nous Inigo peut être une balise

François Sureau est un écrivain français secret, just for happy few, dirions-nous si ce n’était un cliché et si nous ne visions pas, à notre modeste mesure, à le faire connaître plus largement encore. Couronné en 1992 par le grand … Continuer la lecture

Publié dans Chroniques de nos libraires, Littérature, Livres | Marqué avec , | 5 commentaires